How are your donations used?

How we Put your Donations to Work

We regularly ask you for donations. And we thank you for your generosity, because you always answer our appeals. Like all non-profit organizations, we depend on donations from individuals, the support of businesses and/or foundations. If foundations finance a particular  “project” (for example, the purchase of a car), we need you to finance the rest.

Here are some different ways we use your financial support:

The local team

Without staff, without the support of local villagers, we can’t move forward. So paying the salaries of the local staff is a priority. In our location, salaries range from 100 and 150 dollars per month. We’ve already worked with a dozen people, guides, a phenologist (specialist in tropical botany) to identify the various plants and trees present on our site. We also have to supply work clothes.

DSCN0067

With the team, on a day of exploration

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On the road back to camp

 

 

 

 

 

 

 

DSC_2678

Papa Mbambi, our phenologist

DSC_2696

Papa Mbambi and our guides

 

 

 

 

 

 

Transportation

Your donations help us rent a car, or rather a Jeep, to survey the trails leading to the site. As of now, we have not found the funds or a sponsor to be able to buy our own vehicle (between 20 000 and 60 000 dollars! ). Since our site is not yet ready to house us, we must return to Matadi at the end of each day. Our transportation budget is 140 dollars per day (rent, gas, driver, tolls).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

The condition of our trails

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

The state of our roads and trails

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipment

Our encampment is in its early stages. In short, we need everything! Water containers, tents, wood for constructing bungalows, generator, construction tools… We also need equipment for constructing the chimpanzee enclosures, as well as transport cages, and funds for food for the chimpanzees. 

Let’s just say we need you to help us move things along!

One thing is certain:  The P-WAC team is all volunteer. We don’t use your donations to support ourselves, nor for our travel to and from the Congo (each volunteer pays their own way).

To make a donation click here

To help our Charity runners, click here

Thank you for your generosity !

Bilan Primevère 2016

Que nous a réservé cette 3ème participation à Primevère?

 

La trentième édition du salon Primevère était à la hauteur de ses ambitions! Une yourte spectacles, un plateau de TV, des ateliers et conférences, le salon de l’alter écologie a bouillonné d’initiatives interactives, diffusant ses bonnes ondes parmi les nombreux visiteurs.

Dans le carré réservé aux associations de protection de l’environnement, P-WAC a su attirer la curiosité avec un stand décoré des photos de gorilles sublimés par Stéphanie Meng Zirilli, et les dessins ultra réalistes de Laurence Saunois. De nombreux visiteurs se sont montrés sensibles aux dangers qui menacent les grands singes africains, et leurs encouragements ont donné du baume au cœur aux bénévoles venus représenter l’association.

 

IMG-20160226-WA0003

Stéphanie, Bénévole P-WAC

Stéphanie témoigne:

“Je suis ravie d’avoir participé au salon Primevère avec P-WAC. Il y règne une atmosphère très spécifique, entre engagement, espérance et solidarité, qui réactiverait la fibre de l’optimisme de n’importe quel fataliste, et redonne le courage nécessaire aux bénévoles pour poursuivre leur lutte toute l’année. On y apprend beaucoup de choses, on y déconstruit des idées reçues, et pour peu qu’on soit un tantinet curieux, on y puise de nouvelles ressources pour participer à la construction d’un avenir meilleur.

 

Notre secrétaire Véronique avait préparé un petit quizz pour tester les connaissances des intéressés, et avouons-le, nous avons été surpris de leurs connaissances sur les différentes espèces, la déforestation et le braconnage, et même la géographie de l’Afrique! Laura, notre écologue, était présente pour relater ses expériences de terrain auprès des gorilles du Gabon et des chimpanzés de Guinée; trois semaines plus tard, elle s’envolera pour le Congo, afin d’épauler les membres de P-WAC sur place.

IMG-20160227-WA0004

20160228_111633

 

 

 

 

 

C’est aussi avec joie que nous avons pu échanger avec d’autres associations de conservation telles que Sea Shepherd ou C’est Assez, conscients de l’importance de la protection des forêts autant que des océans. La liste des adhérents et bénévoles s’est encore agrandie avec cette dernière édition du salon, et Primevère reste l’évènement de l’année à l’impact le plus important pour notre cause.

IMG-20160227-WA0005

Christine, Association C’est assez

WP_20160227_18_37_33_Pro[1]

Nos amis de Sea Sheperd

IMG_20160227_102857

Klem, militante L214 et amie de P-WAC depuis toujours

 

IMG_20160226_133504

Monique et Stéphanie

WP_20160228_17_29_42_Pro[1]

Chantal et un généreux et fidèle adhérent

  IMG-20160225-WA0000.2 IMG-20160226-WA0004  IMG-20160226-WA0009  IMG-20160227-WA0003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WP_20160227_18_22_04_Pro[1]

Véronique, Secrétaire P-WAC

“C’était ma 1ère participation au Salon Primevère en tant que visiteur et exposant. C’est vraiment un très beau Salon, très complet, très bien organisé et où règnent une bonne humeur et un très bon état d’esprit. Les échanges que nous avons pu avoir sur notre stand étaient à la fois très intéressants, empreints parfois de gravité mais une gravité vite remplacée par de larges sourires lorsque nous expliquions les objectifs du Projet (basés sur la population locale, la protection de l’environnement et la protection des “Poilus”) et surtout les avancées du Projet.
L’obtention du site d’implantation a été largement salué et relayé. De nombreuses personnes connaissant déjà le projet sont repassées nous voir sur le stand: il est très agréable et encourageant de voir que nous avons de fidèles “followers”…Certains étaient un peu déçus de ne pas voir Amandine (Notre Dian Fossey nationale!), mais en même temps ravis de savoir qu’elle œuvrait sur le terrain. Nous aurons peut-être la joie d’accueillir de nouveaux bénévoles. Toutes ces visites, tous ces échanges nous ont redonné beaucoup d’énergie pour continuer à soutenir la cause de P-WAC!”

 

Ce salon nous a permis de récolter plus de 1000 Euros. Nous remercions nos donateurs, nos adhérents, nos amis, sans qui rien ne serait possible. Merci à tous de vous être arrêté sur notre stand !

IMG_20160227_172128

L’équipe P-WAC

 

 

 

 

A quoi servent vos dons?

A quoi servent vos dons?

Nous vous sollicitons régulièrement pour des dons. Et nous vous remercions de votre générosité, car vous répondez toujours présents à nos appels. Comme toutes les associations, nous fonctionnons avec des dons de particuliers, des soutiens d’entreprises et / ou de fondations. Si les fondations financent un “dossier” en particulier (par exemple l’achat d’une voiture), nous avons besoin de vous pour financer le reste.

Voici les différentes possibilités d’utilisation de votre soutien:

L’équipe locale

Sans personnel, sans soutien des villageois nous ne pouvons avancer. Le salaire du staff local est donc la priorité. Ici les salaires varient entre 100 et 150 dollars mensuels. Nous avons déjà travaillé avec une dizaine de personnes, des pisteurs, un phénologiste (spécialiste de la botanique tropicale) pour identifier les plantes et arbres présents sur le site. Nous avons également besoin de fournir les tenues de travail.

DSCN0067

Avec l’équipe, lors d’une journée prospection

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur le chemin du retour

 

 

 

 

 

 

 

DSC_2678

Papa Mbambi, notre phénologiste

DSC_2696

Papa Mbambi et nos pisteurs

 

 

 

 

 

 

Transport

Vos dons servent aussi à louer une voiture ou plutôt une Jeep pour arpenter les pistes menant au site. Pour l’instant nous n’avons pas trouver de budget ou de sponsor pour que nous puissions acheter notre propre véhicule (entre 20 000 et 60 000 dollars! ). Notre site n’étant pas encore prêt à nous accueillir, nous rentrons chaque jour à Matadi. Le budget de transport est de 140 dollars par jour (location, essence, chauffeur, péages).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

État des pistes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

État des pistes

 

 

 

 

 

 

 

 

Équipement

Notre campement en est à ses débuts. En résumé, nous avons besoin de tout! Citernes d’eau, tentes, bois pour construire les bungalows, groupe électrogène, outils de construction… Nous avons également besoin d’équipement pour construire les enclos pour les chimpanzés, ainsi que des cages de transport, et de fonds pour la nourriture des chimpanzés.

Autant dire que nous avons besoin de vous pour faire avancer les choses!

Une chose est sûre: l’équipe P-WAC est entièrement bénévole. Vos dons ne sont pas utilisés pour que notre équipe soit indemnisée, ni pour le trajet au Congo (les bénévoles paient eux-mêmes leurs billets).

Pour faire un don cliquez ici

Pour aider nos coureurs jusqu’en Juin 2016 cliquez ici

Merci à vous pour votre générosité !

Réunion mensuelle P-WAC

Réunion mensuelle P-WAC

 

PIC_P-WAC_RM_2014.04.11.AmRen (8)

Jérémie, Guillaume, Amandine

Depuis deux ans, le premier mardi du mois est signe de réunion pour les membres de P-WAC. L’occasion pour notre équipe de se revoir, d’aborder les missions à venir, de préparer ensemble de nouveaux projets, et de discuter des avancées du terrain au Congo.

Ces réunions, qui se déroulent toujours dans la bonne humeur, se finissent toujours par une petite dinette ou chacun apporte de quoi grignoter.

 

Vous voulez être de la partie et vous investir davantage avec notre équipe ?

Ces réunions ont lieu à Lyon dès 19h. Contactez-nous pour en savoir plus sur le lieu ! Notre secrétaire Véronique répondra à vos questions: secretaires@p-wac.org

Et si vous n’êtes pas de Lyon mais que vous voulez malgré tout nous rejoindre, contactez-nous, nous avons déjà eu des actions hors Lyon, nous pourrons vous aider!

A Christmas Sale for P-WAC

When one meeting leads to a great initiative …

 

A few months ago at a concert by our patrons, Shaka Ponk, Géraldine stopped by our stand. We talked about our projects and, interested in what we had to say, Géraldine signed up for our Newsletter. Without realizing it, she began to help us, doing nothing more than talking about us with her friends, her acquaintances, and sharing our posts on Facebook. She followed our news, and little by little, an idea was born among her and her friends …

Why not do something concrete for P-WAC ? A question a lot of people asked. This is what led a whole group of friends to hold a Christmas sale to help  P-WAC. Géraldine explains:

 

« I want to say I didn’t come up with this initiative on my own, it was an idea from the whole group. There were about ten of us and we had met during previous Shaka Ponk concerts (we’re all from different cities, even different regions for some of us!). We became friends and realized we had other things in common besides loving the same music : we all care about our blue planet, humans and animals, and we all want to act to try to make things betters… We  heard people talking about P-WAC, thanks to their patron Shaka Ponk, and we got the chance to either go see them at their stand, or to follow them on social media and on the internet.  So it seemed obvious to direct our first action toward helping  P-WAC (we’re all little monkeys, after all !!!)»

 

Photos Géraldine (1)Géraldine continues « We all want to take actions to support associations like P-WAC who work for solidarity, the environment and to save animals. Our first action took place at the ENS in Cachan where we were able to set up a stand at their Christmas market. Our idea was to make great Christmas cookies, with organic and local ingredients and to pass the proceeds on to help P-WAC.  The goal was to promote the consumption of organic and local products (as much as possible…) and without using palm oil. We wanted to highlight the ravages to ecosystems caused by pesticides, the pollution caused by the industrial food system (transportation, etc.) and the consequences of intensive cultivation of palm oil trees (deforestation, the decimation of monkey and other animal species…). A whole program!! We aren’t experts, but we learned as much as we could and tried to provide simple, clear and positive messages.  We want to show poeple that our way of consuming has a real impact on the environment, on the lives of other people and on animals… To do this, we’re trying to get organized for several more events to try to pull together as many funds as possible.. »

poster2_LD

Poster created by Elisa Art Lewis

 

Photos Géraldine (4)« For the Christmas market at the ENS in Cachan, we sold Christmas cookies while educating students on the ravages of palm oil on the environment and animals… We explained to the students who bought the cookies that they were helping a good cause because all the money went directly to P-WAC.  We also explained  P-WAC’s mission in the Congo with the help of brochures and flyers provided by the members of P-WAC. We are very happy to have participated in this adventure and we found it was a lot of fun ! It’s very interesting to undertake an action like this and it encouraged us to continue and to look for other ways to raise funds 🙂 »

 

The whole team met at the Christmas market organized by the ENS students in Cachan. All the cakes and cookies were sold as well as posters by our graphic artist, Elisa.

150 euros were collected at this evening fund raising event.

A final word : THANK YOU !  Actions like these are precious for a project like ours.  Thanks to you  Géraldine, Laure, Tina, Mathilde, Benji, Manuel, Blandine, Adeline, Laetitia…

Marché de Noël pour P-WAC

Quand une rencontre mène à une belle initiative …

 

Voilà quelques mois, lors d’un concert de nos parrains les Shaka Ponk, Géraldine s’est présentée à notre stand. Nous avions alors échangé sur nos projets et intéressée, Géraldine s’était inscrite à notre Newsletter. Sans le savoir, elle a commencé à nous aider, rien qu’en parlant de nous à ses amis, à son entourage, en partageant des posts de notre page Facebook. Elle a suivi notre actualité, et petit à petit, une idée est née avec ses amis …

Pourquoi ne pas faire quelque chose de concret pour P-WAC ? Une question que beaucoup se posent. C’est ce qui a mené tout un groupe d’amis à mener un marché de Noël au profit de P-WAC. Géraldine témoigne:

 

« Je tiens à dire que je ne suis vraiment pas seule dans cette initiative, c’est une idée commune. Nous sommes une dizaine de personnes et nous nous sommes tous rencontrés lors des précédentes tournées de Shaka Ponk (nous sommes tous de villes différentes voir même de régions différentes pour certains!). Nous sommes devenus amis et avons constaté que nous avons d’autres points communs que de simplement aimer la même musique : nous nous soucions tous de notre planète bleue, humains et animaux, et avons nous aussi envie d’agir pour tenter d’améliorer les choses… Nous avons tous entendu parler de P-WAC grâce à leur parrain Shaka Ponk et avons eu l’occasion, soit d’aller les voir sur les stands, soit de les suivre sur les réseaux sociaux et le site internet. Il nous a donc semblé évident d’orienter notre première action vers le soutien de P-WAC (nous sommes tous des petits monkeys quand même !!!)»

 

Photos Géraldine (1)Géraldine continue « Nous souhaitons mener des actions solidaires afin de soutenir des associations comme P-WAC qui agissent pour la solidarité, l’environnement et la sauvegarde des animaux. Notre première action a eu lieu à l’ENS de Cachan où nous avons eu la possibilité de tenir un stand lors d’un marché de Noël. Notre idée était de cuisiner de bons biscuits de Noël, avec des ingrédients bio et locaux et de reverser les bénéfices à P-WAC. Le but est de promouvoir l’importance de consommer des produits bio, locaux (le plus possible…) et sans huile de palme. Nous voulons mettre en exergue les ravages des pesticides sur les écosystèmes, la pollution due à l’industrie alimentaire (transport…) et les conséquences de la culture intensive des palmiers à huile (déforestation, massacre des singes et autres animaux…). Tout un programme!! Nous ne sommes pas des spécialistes mais nous nous informons un max et essayons de fournir des explications simples, claires et dans la bonne humeur. Nous voulons montrer aux gens que notre façon de consommer à un réel impact sur l’environnement, la vie d’autres hommes et des animaux… Pour se faire, nous tentons de nous mobiliser lors de divers évènements pour essayer de réunir un maximum de fonds. »

poster2_LD

Poster réalisé par Elisa Art Lewis

 

Photos Géraldine (4)« Pour ce marché de Noël qui a eu lieu à l’ENS de Cachan, nous avons donc vendu des biscuits de Noël tout en sensibilisant les étudiants aux ravages de l’huile de palme sur l’environnement et les animaux… Nous avons expliqué aux étudiants qu’en achetant des biscuits ils réalisent une bonne action car l’argent est en totalité reversé à P-WAC. Nous avons également expliqué les actions de P-WAC en RDC avec l’appui de dépliants et documentation envoyés par les membres de P-WAC. Nous sommes très heureux d’avoir participé à cette aventure et avons trouvé ça super chouette ! C’est vraiment intéressant de monter une telle action et cela nous encourage à continuer et rechercher d’autres sources de financement 🙂 »

 

Toute l’équipe s’est donc retrouvée lors du marché de Noël organisé par les étudiants de l’ENS de Cachan. Tous les gâteaux ont été vendus ainsi que des posters réalisés par notre graphiste Elisa.

150 euros ont été récoltés lors de cette soirée caritative.

Un seul mot : MERCI ! Des initiatives comme celles-ci sont précieuses pour un projet comme le nôtre. Merci à vous Géraldine, Laure, Tina, Mathilde, Benji, Manuel, Blandine, Adeline, Laetitia…

A Wink on our New Partner

Since the beginning of the adventure, we have met a lot of different people who, aware of the battle we are fighting, came to join us. Today, Elisa Lewis ArtWork became our partner.

 

But who is Élisa?

Élisa, 33, from the South of France but exiled in Paris , is an artist and designer. She met us in 2014, thanks to a Facebook post by our patrons SHAKA PONK, who she also follows. Intrigued by their patronage and by our cause, she contacted us and proposed to help us with our graphic design needs. An active volunteer since then, Élisa completed a few of our marketing pieces, such  as our collection box and photos posted on social media, and also several pieces to raise awareness. For example, Élisa illustrated our educational booklet that we distribute to children at our presentations in schools and hospitals.

Actions Mars P-WAC

Poster  by Elisa to publicize our current activities, early 2015.

Elisa avec notre livret pédagogique

Elisa, designer of the P-WAC educational brochure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conservation projects are not necessarily Élisa’s thing. But animal causes, yes.  And, to be able to help a young project by contributing her talents is natural for her, and for us, a great bargain!  That’s what it is to be a volunteer: give up your free time, or a little of your free time, to help a meaningful cause.

As for the rest of her free time, Élisa spends it painting, designing, creating and imagining… On her website, and on social media, under her professional name this time, Elisa Lewis Artwork displays her work that she invites us to explore. In order to help P-WAC even more, Elisa Lewis Artwork offered to create a special P-WAC page on her website. But that’s not all. Elisa Lewis Artwork decided to put some of her work up for sale on our behalf. Thus, she hopes to make her work available on different media in order to raise funds, funds that she will give entirely to the project !!!

“Since I have a store linked to my website on which I make my designs available for different media  (mugs, bags, tee shirts, etc.), I offered P=WAC a few designs specially made for them. That allows us, this small militia fighting for the primate cause, to give  ourselves a lovely gift while giving a boost to the association.” (Elisa)

This online boutique will supplement our own and will allow you to have a choice of items for a good cause. There’s something for every budget.

11960461_10153503246236335_1724506510_o

Elisa and Amandine, making the partnership official

 

This initiative doesn’t stop there, because despite this investment,  Élisa thoroughly plans to continue to help us as a volunteer, continuing to help with our graphic design needs.

A big thank you to Élisa, who our founder met with in Paris this summer to sign a partnership agreement !

 

 


To learn more about Elisa Lewis ArtWork, find her on Facebook  and on her website: http://www.elisalewis.net/

Thank you Elisa !!!

11998433_10153520577566335_1972264816_n

 

 

 

Boris’ Testimony

Among the many activities carried out by P-WAC to raise awareness, our team carries out educational presentions for hospitalized children.

The first were carried out in June,  inside the Neuro Hospital (Lyon, Unit 500). They continued, still in Lyon, this time at the Woman Mother Child Hospital Uro-Genital and Visceral Surgery unit.

Among the children and adolescents we met, Boris (15), first year high school student who was well aware of the fragile state of biodiversity. Boris would like to become a veterinarian or work in  the area of conservation.

Boris, Chu Lyon” I knew quite a bit about apes since I’ve read a lot and watched a lot of films on the subject (how they live, what they eat, where they are geographically location, threats…). When Amandine Renaud came to visit us at the hospital to talk to us about the great apes and her association P-WAC, through sharing her experience and photos, she taught us a lot about our relatives, the apes.  But more than that: she also made us aware of the need to protect these extraordinary animals, through our choice of future professions, or in our personal lives in how we consume (palm oil being one of the worst threats to wildlife). We continued to talk about the presentation with my roommate and the nurses who were not able to be there.  I also told my family about P-WAC’s work.  The missions undertaken by P-WAC,  Amandine’s interesting talk, her knowledge, make our generation want to protect nature, which seems vital to me. Thanks to P-WAC and Amandine for this work.”

P-WAC is also about this… to introduce the new generation to environmental careers, often not well known. Boris is ready to help P-WAC, and he’ll distribute collection boxes in shops around his city.

Thanks to the medical team for the welcome! Thanks to Philippe B. who ran the slide show and to Eliane V. And of course, thanks to the children present for this moment of sharing and discovery ! Mathias (14), Mélony (16), Mindret (13), Safia (10) and thank you, Boris for this lovely testimony!

Clin d’oeil sur notre nouvelle partenaire

Depuis le début de l’aventure, nous avons rencontré diverses personnes qui, sensibles à notre combat, se sont associées à nous. Aujourd’hui, Elisa Lewis ArtWork devient notre partenaire.

 

Mais qui est Élisa?

Élisa, sudiste de 33 ans exilée à Paris , est une artiste et graphiste. Elle nous a rencontré en 2014, grâce au message posté sur Facebook par nos Parrains les SHAKA PONK, qu’elle suit également. Intriguée par ce parrainage et par notre cause, elle nous a contacté en proposant son aide sur le plan graphique. Bénévole active depuis lors, Élisa a réalisé plusieurs supports de communication, tels que notre tirelire, des photos postées sur les réseaux sociaux, mais aussi des outils de sensibilisation. Élisa a par exemple élaboré notre livret éducatif, que nous distribuons aux enfants lors de nos animations en écoles ou hôpitaux.

Actions Mars P-WAC

Poster d’Elisa pour mettre en avant nos actions du moment, début 2015

Elisa avec notre livret pédagogique

Elisa, graphiste du livret pédagogique P-WAC

 

 

 

 

 

 

 

 

La conservation, Élisa, c’est pas forcément son truc. La cause animale oui. Et pouvoir aider un projet jeune en apportant ses compétences est pour elle tout naturel, et pour nous, une sacré aubaine! C’est ça être bénévole: consacrer son temps libre, ou un peu de son temps libre, à aider une cause qui nous touche.

Le reste de son temps libre, Élisa le passe à peindre, dessiner, créer, imaginer… Sur son site internet, et les réseaux sociaux, sous son nom d’artiste cette fois, Elisa Lewis Artwork propose ses œuvres, que nous vous invitons à découvrir. Afin d’aider davantage P-WAC, Elisa Lewis Artwork a proposé de créer une page spéciale P-WAC sur son site. Mais ce n’est pas tout. Elisa Lewis Artwork a décidé de mettre à profit son art. Ainsi, elle souhaite décliner sur différents supports ses dessins, afin de récolter des fonds, qu’elle reversera intégralement au projet !!!

“Ayant une boutique rattachée à mon site sur laquelle je décline mes illustrations en designs pour différents supports (mugs, sacs, tee shirts, etc) j’ai proposé à P-WAC de réaliser quelques designs spécialement pour eux. Cela nous permet à nous, petits militants de la cause primate, de nous faire un joli cadeau tout en donnant un sacré coup de pouce à l’association” (Elisa)

 

Cette boutique en ligne viendra compléter la notre et vous permettra d’avoir différents articles, pour une bonne cause. Il y en a pour tous les budgets.

 

11960461_10153503246236335_1724506510_o

Elisa et Amandine, officialisant leur partenariat

 

Cette initiative ne s’arrête pas là, puisque malgré cet investissement, Élisa souhaite belle et bien continuer à nous aider en tant que bénévole, toujours sur le plan graphique.

Un grand merci à Élisa que notre fondatrice a revu cet été sur Paris pour signer un accord de partenariat !

 

 

Pour en savoir plus sur Elisa Lewis ArtWork, retrouvez-la sur son Facebook et sur son site internet: http://www.elisalewis.net/

Merci Elisa !!!

11998433_10153520577566335_1972264816_n

 

 

 

Témoignage de Boris

Parmi les diverses actions de sensibilisation menées par P-WAC, notre équipe réalise des animations éducatives auprès d’enfants hospitalisés.

Les premières ont débuté en Juin, au sein de l’Hôpital Neuro (Lyon, Unité 500). Elles ont continué, toujours sur Lyon, cette fois à l’Hôpital Femme Mère Enfant, au service Chirurgie Uro Viscéral.

Parmi les enfants et adolescents rencontrés, Boris (15 ans), lycéen en 1ère S était déjà bien au fait du sort fragile que connait la biodiversité. Boris aimerait devenir vétérinaire ou travailler dans le domaine de la conservation.

Boris, Chu Lyon” Je connaissais pas mal de choses sur les singes pour avoir lu et regardé beaucoup de reportages à leur sujet (mode de vie, alimentation, répartition géographique, menaces…). Quand Amandine Renaud est venue nous rendre visite à l’hôpital pour nous  parler des grands singes et de son association P-WAC, de part  son expérience et ses photos,  elle nous a appris beaucoup de choses sur nos cousins les singes. Mais pas seulement: elle nous a aussi fait prendre conscience de la nécessité de protéger ces animaux extraordinaires, de façon professionnelle pour nos futurs choix d’orientation, ou de façon personnelle en faisant attention à ce que nous consommons (l’huile de palme étant une des menaces les plus lourdes qui pèsent sur la faune sauvage). Nous avons reparlé de l’animation avec mon copain de chambre et les infirmières qui n’avaient pas pu être présentes. J’ai également parlé du travail de P-WAC à ma famille. Les missions menées par P-WAC, le discours engagé d’Amandine, ses connaissances donnent envie à notre génération de protéger la nature, ce qui me paraît essentiel. Merci à P-WAC et Amandine pour ce travail.”

C’est aussi ça P-WAC… informer la nouvelle génération sur les métiers propres à l’environnement, souvent trop peu connus. Boris est aujourd’hui prêt à aider P-WAC, et va déposer des tirelires chez les commerçants de sa ville.

Merci à l’équipe médicale pour cet accueil! Merci à Philippe B. responsable animation et Eliane V. Et bien entendu, merci aux enfants présents pour ce moment de partage et de découverte ! Mathias (14 ans), Mélony (16 ans), Mindret (13ans), Safia (10ans) et merci Boris pour ce joli témoignage!