Clin d’œil sur… nos deux élèves en communication

Amandine a lancé un appel à de nombreuses écoles de communication afin de trouver de l’aide pour la gestion de l’image de P-WAC. Le directeur (Henri Rivollier) de l’école Sup de com’ (Lyon), une grande école de communication française qui prépare les élèves au Brevet Technicien Supérieur des métiers de la communication, est le seul à répondre présent à l’appel… Il transmet la demande à tous ses étudiants.

Amélie et Antoine sont deux élèves qui ont souhaité participer à cette aventure et apporter leurs compétences au projet. P-WAC devient alors leur sujet de BTS ! Les deux élèves contribuent à l’élaboration des supports de communication du projet ainsi que la mise en place d’un plan de communication global afin de récupérer des fonds et subventions.

Comment ?

Avec la création d’une identité visuelle de l’association : un logo, une charte graphique, qui sont ensuite déclinés sur différents supports de communication. Tous deux mènent une bataille quotidienne contre le temps afin d’établir une bonne visibilité et légitimité de P-WAC  sur l’ensemble de la toile des associations Loi 1901 participant à la conservation des grands singes. Les deux élèves s’expriment:

Antoine Benini

Antoine BENINI

 

« Notre envie de travailler pour P-WAC s’explique par deux volontés : Tout d’abord, intégrer un projet  qui nous permet de nous démarquer lors de notre examen final. Nous avons voulu sortir du schéma classique du travail conventionnel, technique, pouvant devenir rasoir pour nous et pour les jurys d’examen du BTS Communication que nous préparons ».

Selon les différents intervenants rencontrés, bien souvent les étudiants intègrent de grandes entreprises et apportent leurs compétences dans une équipe déjà existante. Pour P-WAC, le challenge est de taille : tout est à faire…

Amélie NEMOZ

Amélie NEMOZ

 

« Ensuite, nous sommes tous deux professionnellement et personnellement sensibles aux enjeux du développement durable. Que ce soit sur un plan écologique, économique ou social, travailler dans le sens de l’intérêt commun nous a tout de suite conquis ».

En plus d’un cursus scolaire agricole, Antoine a déjà réalisé des missions de bénévolat dans des réserves animales en Afrique, révélant un réel engagement dans une association « chimpanzément au top ! » (Antoine, laisse ce terme à sa créatrice Amandine ^^). Amélie à grandi dans une famille sensible à la nature et son environnement. Depuis son plus jeune âge elle a eu l’occasion de s’ouvrir à de nombreuses cultures et souhaite aujourd’hui s’investir dans la sauvegarde des beautés de la nature.

Comme disait Antoine de Saint Exupéry : « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible ».

C’est donc à ces deux perles que nous devons notre logo et tant d’autres travaux réalisés en si peu de temps ! Merci Amélie Nemoz et Antoine Benini pour votre aide ! Grâce à votre énergie, notre aventure a pris forme très rapidement.

The adventure begins…

Hello to everyone!

I am thrilled to present to you the association we have just created: Project for Wildlife and Apes Conservation “P-WAC”.

Another association??

Yes, another one… Nothing is more natural when you understand the field and the enormous amount of day to day work left to do to help the planet.  Not competition with other projects in the field, but rather a complementary effort, in an area neglected until now.

Neglected area?  Come on, what exactly do you mean?

Helping the great apes… there’s a lot of that around, unfortunately.  Our objective is to help tropical animal species in the Congo (DRC), and most particularly the great apes, our specialty (not to forget the other species!!), while also helping the local community (and most particularly the women’s community) to live better with their environment, making permanent changes… We have several field missions, but to know us better, appreciate and support us, visit our website www.p-wac.org.

OK, let’s go see what P-WAC is cooking up…

Yes, yes, come and discover us!  Everything is here: our missions, our news, our team…

And speaking of team, I want to personally thank all those who have supported us… from the beginning…Because it is really hard to set up a project, and together, we are more successful!!!

So, thank you:

To the Officers:

Ingrid BOSCH for having always supported me and for agreeing to accompany me in this crazy adventure (when do we start!?), Chantal RENAUD for your support;

To members of the Board of Directors:

Dorothee Minne for your sense of humor – Belgian – and your investment in animal welfare, Farid BEHNHAMMOU for helping me to grow up, Jean Michel AUGAGNEUR for your professionalism, Marie CARBONNAUX for being cool, Laetitia JASSERON for your friendship… (and no!! you don’t have to be at the project to love furry animals!), Guillaume REY for your support for all these years!

Our Honorary Members.  Pascual RIMANI because without your help… P-WAC would not have been born, Carolyn RENAUD for your devotion to an enormous task!

But also to friends in France and to the family:

Amandine CONTREAU (now a special big thumbs up to my _____who has supported me since high school and has listed to me talk for a looonnnngggg time about my furry beasts.  Thank you to my _______ for your support, your humor, your effective advice and your friendship that hasn’t flagged since high school. Caroline GIVERDON (now there, we go back to nursery school, lol).  Robert MARSELLA because one day you will end up in the Congo, Pierre BUCHER for your fabulous support the last few years!!! Nicolas PICOUET for loving furry beasts as much as me and for beimg a chimp yourself J, Sylvain CHERMETTE for sharing my vision of the world, Ludovic BOULLE for your advice and your support, Samuele for accompanying us from the beginning with Pascual, Antoine BENINI and Amelie NEMOZ for your work that allowed us to move forward very quickly,Sophie ALVAREZ for your dynamism and the adorable little family, and I think I didn’t forget anyone.  Yes, yes! Claire CHAZALON, Julia DI PIAZZA, Howard SONG, Erwan LE BERRE, Emily IMBERT, Cecile MORELLI, Clem, and all the friends I’ve met along the road of life…

Thanks to the partners already with us at the beginning of the adventure:  Emeline BERTON, Mathias BIRSKI and the Mediatone team, the members of CRI PRIMATE, engaged in the protection of great apes.  Thanks for believing in us up to now!!

Thanks of course to my furry friends…this is all for you! Despite your strong smell, your behavior sometimes – often, tiring (for the youngest), your slaps and other tricks, your endless marathons in the swamps, your playful and sly looks, your angry rages…it’s for you that P-WAC is here today.  It’s for you that we have come together!

Thank you, thank you, thank you!!

Chimpanzément (I will leave my mark, given time)

Amandine

Wink on … our two students in communication

Amandine has issued an appeal to several schools of communication for help in promoting P-WAC and its mission. The director (Henri Rivollier) of Sup de Com’ (Lyon), a French school of communications that prepares students for a degree in marketing, was the first to answer the call … He sent out the request to all of his communications students.

Amélie and Antoine are two students who wished to participate in this adventure and bring their expertise to the project. P -WAC became their term project! Both students contributed to the development of marketing materials for the project as well as the implementation of a comprehensive marketing plan to raise funds through donations and grants.

How?

With the creation of a visual identity of the association: a logo and graphics, which were then applied to various digital templates. Both fought a daily battle against time to establish good visibility and legitimacy for P–WAC to put it on the global map of associations involved in the conservation of great apes. Both students explained:

Antoine BENINI

Antoine BENINI

“Our desire to work for P -WAC is expressed by two goals: First, to complete a project that allows us to complete our final exam requirements. We wanted to depart from the conventional style of work and technique, to be on the cutting edge in our own eyes and for the BTS Communication examination boards for which we prepared. “

According to the different stakeholders we interviewed, marketing students often get involved with large companies and bring their skills into an existing team. For P- WAC, the challenge was huge: everything has to be done from scratch…

 

 

Amélie NEMOZ

Amélie NEMOZ

“Then, we’re both professionally and personally sensitive to the issues of sustainable development. Whether from an ecological, economic or social standpoint, being able to work for a common interest immediately attracted us to this project.”

In addition to an agricultural curriculum, Antoine had already done volunteer missions in reserves in Africa, showing a real commitment to a “chimpanzee-like on top organization” (Antoine credits this term to the founder, Amandine ^ ^). Amelie grew up in a family sensitive to nature and the environment. From a young age she had the opportunity to be open to many cultures and now wants to invest in protecting the beauties of nature.

As Antoine de Saint Exupéry said: “In terms of the future, it is not to foresee it , but to make it possible.”

It is therefore thanks to these two precious pearls that we owe our logo and so many other works, done in such a short period of time. Thank you Amélie Nemoz and Antoine Benini for your help! With your energy, our adventure took shape very quickly.

 

L’aventure débute….

Bonjour à tous!!

Je suis ravie de vous présenter l’association que nous venons de créer : Project for Wildlife and Apes Conservation “P-WAC”.

LOGO socleEncore une asso ??LOGO

Et oui… encore une asso… Rien de plus normal quand on connait la difficulté du terrain et l’immense travail qu’il reste encore à faire au quotidien pour venir en aide à la planète. Pas de compétition avec d’autres projets de terrain, mais plutôt un travail complémentaire, dans une région jusqu’ici délaissée.

 

Région délaissée ? Tiens tiens…vous faites quoi au juste?

Les grands singes à aider…il y en a de partout malheureusement.

Notre objectif est de venirDiapositive15 en aide à la faune tropicale en République Démocratique du Congo (RDC), et plus particulièrement les grands singes, notre spécialité (sans pour autant oublier les autres espèces !!), tout en aidant la communauté locale (et plus particulièrement la communauté féminine) à mieux vivre au quotidien avec cet environnement, en changements permanents… Nous avons plusieurs missions sur le terrain, mais le mieux pour nous connaitre, nous apprécier et nous soutenir, est encore de visiter notre site: www.p-wac.org

Bon, allons voir ce que P-WAC nous mijote…

Oui oui…Venez donc nous découvrir! Tout est là : nos missions, notre actu, notre équipe…

Et en parlant d’équipe, je tenais personnellement à remercier dores et déjà tout ceux qui nous soutiennent… depuis le début… Parce qu’il est sacrément difficile de mettre en place un projet, et qu’unis, on réussit davantage!!!

Alors merci :

Aux membres du bureau:

Ingrid BOSCH pour me supporter depuis toujours et pour avoir accepté de m’accompagner dans cette folle aventure (à quand le terrain!?), Chantal RENAUD pour ton soutien;

Aux membres du CA:

Dorothée MINNE pour ton humour – belge- et ton investissement pour la cause animale, Farid BENHAMMOU pour m’aider à grandir, Jean Michel AUGAGNEUR pour ton professionnalisme, Marie CARBONNAUX pour ta fraicheur, Laetitia JASSERON pour ton amitié… et non !! il n’est nul besoin d’être parti sur le terrain pour aimer les poilus ;-), Guillaume REY pour ton ce soutien également depuis toutes ces années!,

Nos membres d’honneur: Pascual RIMANI parce que sans ton aide…. P-WAC ne serait pas né, Carolyn RENAUD pour ton dévouement et ton travail titanesque!

Mais aussi les amis en France et la famille:

Amandine CONTREAU (alors là un spécial big up à ma didine qui me supporte depuis les années lycées et a longtemps longteeeeeemps entendu parler de mes poilus. Merci ma didine pour ton soutien, ton humour, ton aide efficace et ton amitié qui ne s’est pas arrêté au hall du lycée!, Caroline GIVERDON (alors là, on remonte à la maternelle lol), Robert MARSELLA parce qu’un jour tu finiras par venir au Congo, Pierre BUCHER pour ce sacré fichu soutien ces dernières années!!!, Nicolas PICOUET pour aimer autant que moi les poilus et pour être toi aussi un chimp ;-), Sylvain CHERMETTE pour partager ma vision du monde, Ludovic BOULLE pour tes conseils et ton soutien, Samuèle pour nous accompagner depuis le début avec Pascual, Antoine BENINI et Amélie NEMOZ pour votre travail qui nous a permis de bien avancer en peu de temps, Sophie ALVAREZ pour ton dynamisme et ta petite famille adorable, et je crois que je n oublie personne…Si si ! Claire CHAZALON, Julia DI PIAZZA, Howard SONG, Erwan LE BERRE, Emily IMBERT, Cécile MORELLI, Clem, et tous les copains rencontrés sur le chemin de la vie….

Merci aux partenaires déjà présents en ce début d’aventure: Emeline BERTON, Mathias BIRSKI et l’équipe Médiatone, les membres de CRI PRIMATE, engagé dans la protection des grands singes. Merci de croire en nous dès à présent!!

Merci bien sur à mes poilus… c’est pour vous tout ça! Malgré votre odeur piquante, vos comportements parfois -souvent – usants (pour les plus jeunes), vos claques et autres arnaques, vos marathons interminables dans les marécages, vos regards espiègles et sournois, vos coups de colères… c’est pour vous qu’aujourd’hui P-WAC est là! C’est pour vous que nous sommes tous réunis !

Merci merci merci!!

Chimpanzément (je devrais déposer ma marque… depuis le temps^^)

Amandine

 

P-WAC at Salon Primevère

Just as it has every year for the past 28 years, the Primevère Expo alternative ecology exposition will take place in March at Eurexpo in Lyon, France.

.Logo Primevère

 

 

The goal of this exposition is to gather together the participants in ecological actions and present radical and ethical alternatives to a traditional and stationary society.  These are three days of sharing, listening and reflecting on current issues, all in a supportive environment.  With 470 exhibitors, 120 meetings, conferences and presentation debates, workshops for children, Primevère welcomes more than 26,000 people each year.

This year, P-WAC will present for the first time, in order to introduce its mission.

Mark these dates on your calendar : March 14, 15 et 16.  We look forward to seeing you.

To obtain an entry ticket, contact us.

For more information : Salon Primevère

 

P-WAC au Salon Primevère

Comme chaque année depuis 28 ans, le salon-rencontres de l’alter-écologie Primevère aura lieu en Mars, à Eurexpo (Lyon)

 

.Logo Primevère

L’ambition de cette association est de réunir les acteurs de l’écologie et de présenter au public des alternatives militantes et éthiques à cette société immobile. Ce sont donc trois jours d’échange, d’écoute, de réflexion sur des sujets actuels, le tout dans une ambiance conviviale. Avec 470 exposants, 120 rencontres, des conférences, des projections-débats, des ateliers pour les enfants, Primevère accueille chaque année plus de 26 000 personnes !

Cette année, P-WAC sera présent pour la première fois, afin de présenter ses actions !

Notez bien sur votre agenda : Les 14, 15 et 16 Mars, nous vous attendons avec plaisir.

Pour obtenir votre invitation, contactez-nous.

Plus d’infos : Salon Primevère

 

Première conférence pour P-WAC

En Novembre 2013 s’est tenue à la Médiathèque de Montalieu (38) la première conférence de P-WAC.

Catherine, la directrice de la Médiathèque nous a réservé un chaleureux accueil. Une grande salle, un équipement high-tech, tout avait été préparé pour que cette première se passe au mieux.

Une cinquantaine de curieux, quelques tous petits au premier rang, une atmosphère conviviale… Voilà une bonne soirée qui débute.

Credit: Médiathèque Montalieu

Credit: Médiathèque Montalieu

Nous présentons la condition des grands singes, la place du chimpanzé face à l’homme, pour ensuite aborder le métier de primatologue, les conditions de vie en Afrique, le suivi de grands singes au beau milieu des forêts tropicales…et pour finir, nous avons présenté pour la toute première fois, notre association: P-WAC. Notre logo est révélé, nos missions, nos objectifs, nos moyens exposés.

La séance se poursuit par de nombreuses questions : les difficultés à venir quand on monte un projet de ce genre, les besoins, les conflits civils… tout est passé au peigne fin, le tout dans une ambiance conviviale.

Nous avons été ravis d’accueillir un public très intéressé par notre projet et encore plus de découvrir un clin d’œil sur nos actions dans le Dauphiné.

Dauphiné Libéré

Ce premier article aura déclenché l’intérêt d’une journaliste, Emily Imbert, qui nous a interrogés quelques jours après. Découvrez son article

En sommes, une excellente première…qui ne demande qu’à recommencer!

Merci à tous d’être venus, et la Médiathèque de Montalieu pour cet accueil!

In the footsteps of Dian Fossey

IMG_4615-AmandineIn a recent article in a local newspaper, the Dauphiné Libéré our president, Amandine Renaud, is interviewed on the subject of her project:  the center for care and rehabilitation of great apes in the Democratic Republic of the Congo.  The article shows the passion Amandine has for the great apes, a species threatened with extinction, and also expressed the difficulties of running a project of this magnitude. Finally Amandine expresses her desire to not only help great apes, victims of poaching and abandonment, but also to put in place a systme of environmental education and to create jobs for local populations, most particularly for women.

Read the article Amandine Renaud, une Nord-Isèroise sur les traces de Dian Fossey

 

Sur les traces de Dian Fossey

IMG_4615-AmandineDans un article récent du journal le Dauphiné Libéré, notre Présidente, Amandine Renaud, est interviewée au sujet de son projet associatif : le centre de soin et de réhabilitation pour grands singes en  République Démocratique du Congo.  L’article manifeste la passion d’Amandine pour les grands singes, espèces menacées d’extinction, et également transmet les difficultés rencontrées pour mener à bien un projet d’une telle envergure. Enfin  Amandine exprime son désir d’apporter non seulement son aide  aux grands singes braconnés et abandonnés, mais aussi de mettre en place un système d’éducation à l’environnement et de créer des emplois  pour les populations locales, plus particulièrement les femmes.

Lisez l’article Amandine Renaud, une Nord-Isèroise sur les traces de Dian Fossey