header image
Next Event

Point sur les avancées de terrain

Point sur les avancées de terrain

 

Depuis le retour de notre équipe en RDC en septembre, nous avons obtenu le contrat de partenariat avec le gouvernement congolais, qui officialise notre action et définit nos droits et devoirs respectifs.

accord-cadre

Amandine accompagnée de Laura au Ministère du Plan

Malgré des rencontres prometteuses avec les autorités nationales et provinciales, la situation politique actuelle en RDC ne nous permet pas d’avancer plus vite sur nos dossiers.

En effet, les échéances électorales qui arrivent ainsi que la démission du gouvernement repoussent la signature des documents nécessaires à l’obtention du permis de construire pour les infrastructures du projet ainsi que les autorisations nous permettant d’accueillir les chimpanzés orphelins. Depuis quelques mois déjà, la situation du pays est incertaine. Depuis Septembre et plus précisément le 19 Septembre, des émeutes et manifestations, nommées « carton jaune » ont eu lieu à Kinshasa. Ce premier avertissement lancé par l’opposition qui souhaite le départ de l’actuel président au 19 Décembre, date de fin de son second mandat, appelle au futur « carton rouge », si rien ne change ce jour-là. Des débordements, tensions et affrontements sont à craindre… Le calendrier électoral est aujourd’hui toujours en négociations. Toute cette incertitude pousse nombre d’expatriés à quitter le Congo en cette fin d’année et nous inquiète également car nous n’avons aucune visibilité pour les semaines à venir…

Rue déserte le 20 Septembre 2016, après les émeutes. Kinshasa

 

Pourtant, nous sommes prêts à continuer nos missions.

Les villageois partenaires du projet sont motivés et investis. Nous attendons uniquement le feu vert officiel pour poser la première pierre du centre P-WAC ! Toute notre équipe, internationale et locale, a hâte de commencer cette aventure.

 

En attendant les dernières autorisations, nous ne chômons pas.

En effet, au village, les patrouilles de sensibilisation continuent grâce à vos dons sur la campagne « Restez branchés, achetés un arbre ! ». Chaque semaine, Papa Tito et Papa Célestin, fièrement vêtus de leurs tenues de terrain aux couleurs de P-WAC, sillonnent la forêt et sensibilisent les chasseurs et coupeurs de bois qu’ils rencontrent. Comme évoqué dans notre précédent article, les résultats sont déjà visibles ! Les coupeurs de bois se font rares, la route utilisée par les grumiers est maintenant à l’abandon et la faune revient peu à peu dans la concession de P-WAC : si nous sommes suffisamment discrets, nous pouvons maintenant apercevoir des animaux à chaque sortie en forêt !

Papa Simon et Papa Kasavubu

 

Même si nous ne pouvons pas encore commencer les constructions, nous préparons le terrain.

En plus des plans et devis réalisés auprès d’entreprises locales, nous avons profité de la présence de Thibaut, ingénieur sur le barrage d’Inga situé à quelques dizaines de kilomètres de la forêt de P-WAC, pour faire un point sur l’accès à l’eau sur le site. Après une visite en forêt afin de voir les sources présentes, Thibaut a pu analyser les données récoltées et nous a proposé une solution pour amener l’eau jusqu’à la savane qui accueillera bientôt nos bâtiments. Merci à lui !

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien que spécialisé dans les grands singes, et principalement les chimpanzés, P-WAC n’en reste pas moins un projet de conservation qui veut lutter contre le braconnage et notamment la vente de faune sauvage comme animaux de compagnie. En RDC, il n’est pas rare de voir des primates captifs chez des particuliers ou dans des hôtels par exemple. Nous vous concoctons un article à ce sujet dans les jours à venir.

Enfin, nous en profitons pour nous concentrer sur le volet social du projet, également très important.

Un des objectifs de P-WAC est de développer une économie locale, notamment en impliquant la communauté féminine locale souvent en marge des sources de revenus. Les fêtes de fin d’année approchant, les couturières de la région de Matadi se sont mises à l’ouvrage pour vous proposer de nouveaux articles en pagne (trousses et pochettes) disponibles dès à présent sur la boutique P-WAC !

 

Mama Eulalie dans son atelier couture

 

 

 

 

 

 

 

Votre soutien compte encore plus dans ces moments difficiles…  Merci de continuer à nous aider grâce à vos dons et encouragements.

 

 

Share with friends!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone
Share this:
About the author
Amandine Renaud
http://www.p-wac.org