L’équipe P-WAC en France

L’équipe P-WAC met ses compétences et son expérience au profit des primates non humains, notamment les chimpanzés et les cercopithèques, tous menacés de disparition du fait de l’activité anthropique. Experte dans les domaines de l’environnement, forte d’une grande expérience de terrain auprès des populations locales et d’espèces sauvages, notre équipe travaille principalement avec le personnel local. L’ensemble de ces compétences complémentaires fait la force du projet. P-WAC souhaite apporter des outils concrets aux populations locales pour les aider à mieux vivre leur quotidien, et ce, en harmonie avec la Nature.

Les membres du Bureau

Amandine Renaud, Primatologue, Doctorante – Présidente

Après avoir été bénévole dans des programmes de protection et/ou de recherche sur les grands singes africains, et après avoir obtenu un Master de Recherche en Primatologie à l’Université de Roehampton (UK), c’est vers la conservation de terrain qu’Amandine se tourne. Sa première étude traite des capacités d’adaptation de chimpanzés réintroduits en milieu naturel. Forte d’une expérience en recherche de financement, communication et sensibilisation dans des projets associatifs, Amandine fonde P-WAC en 2013, dans l’optique d’intégrer totalement les communautés locales à la préservation de la biodiversité, élément manquant à ses précédentes expériences. Actuellement, en plus de la gestion de P-WAC, elle mène une thèse en anthropologie de la nature afin d’appréhender le regard de la communauté féminine Congolaise sur les grands singes au sein de P-WAC.

..

Véronique Bardollet, Responsable Administration des Ventes – Secrétaire Générale

Originaire de Saint-Etienne, Véronique évolue dans une société de textile. Passionnée par les voyages et la musique, ayant vécu quatre ans au Brésil, elle apprécie la découverte de nouveaux paysages et de nouvelles cultures qui lui permettent de s’évader et de relativiser le quotidien. Très attachée à la cause animale et s’intéressant depuis quelques temps à l’impact de notre Société sur l’environnement et la nature, elle cherchait à s’investir et donner de son temps à une cause lui tenant à cœur. Le hasard (ou pas) a voulu que P-WAC croise sa route et ce projet l’a tout de suite touchée, un projet alliant la cause animale avec de « proches cousins » et l’implication de la population locale.

Chantal Renaud, Assistante comptable – Trésorièrekk

Chantal a toujours été sensible à la littérature féminine et engagée. Elle s’intéresse aux changements des conditions des femmes ainsi qu’aux personnes investies pour la protection animale. Après avoir travaillé dans divers domaines, éducatif et social, elle s’oriente dans la comptabilité. Aujourd’hui assistante commerciale dans une entreprise lyonnaise, Chantal est la trésorière de l’association P-WAC. Elle est venue rencontrer l’équipe locale, accompagnée de Véronique, courant Aout 2019.

..

Les Membres du Conseil d’Administration

Farid Benhammou, Dr en Géographie

Farid Benhammou, surnommé « Monsieur Ours » est un géographe intéressé depuis toujours aux relations de l’homme et des animaux sauvages, qu’il voit comme un moyen d’en apprendre plus sur notre espèce, notre société. Farid est un de ces chercheurs perpétuellement intéressé et émerveillé par notre écosystème, qui a toujours gardé en tête les grands singes malgré sa spécialisation pour les grands carnivores européens. Aujourd’hui enseignant en géographie en classes préparatoires et affilié au laboratoire de recherche LGP-CNRS-Bellevue, Farid apporte son appui au projet par son esprit d’analyse critique et son expérience de chercheur non négligeable dans le paysage des grands mammifères.

Marie Carbonnaux

Géographe de formation, Marie est passionnée depuis toujours par la nature et les animaux et fortement intéressée par la question de l’ours et des conflits que les renforcements créent dans les Pyrénées. Sa recherche de 2007 porte sur ce sujet. Elle s’investit aux côtés de son époux dans la création et l’organisation des conférences sur le thème de la nature sauvage et tente d’œuvrer à la réconciliation des hommes avec la nature sauvage, en proposant à des personnes d’horizons divers de se rassembler et de réfléchir ensemble à de nouvelles solutions pour sortir de certaines « ornières environnementales ». Préoccupée par la situation des grands singes, elle trouve un moyen de s’investir dans leur préservation en participant à l’aventure P-WAC.

Alexis, Directeur régional logistique

Cadre logistique, expatrié depuis dix ans en Afrique, Alexis a parcouru la plupart des pays de l’Afrique Centrale avant de croiser la route d’Amandine et de P-WAC à Matadi dans le Kongo-Central en 2017. Passionné de voyages, de nature et de grands espaces, c’est au fil de ses nombreuses visites sur le camp P-WAC qu’il se familiarise avec la cause des primates au Congo et décide d’apporter son soutien en menant un projet d’électrification par panneaux solaires du camp via une collecte en ligne, projet qui se concrétisera quelques semaines plus tard. Depuis lors, il apporte son aide et son expérience à Amandine sur le terrain mais aussi auprès des administrations congolaises. Il entre au conseil d’Administration de P-WAC en Mars 2018.

Membres d’honneur

Carolyn Renaud, Responsable web marketing

Diplômée d’un BA en langue et littérature française à l’Université San Jose State et d’un MBA en finance à l’Université Golden Gate à San Francisco, Carolyn a travaillé dans plusieurs entreprises technologiques à Silicon Valley. Aujourd’hui elle dirige le développement de sites internet et autres aspects du marketing web. Intéressée par la nature, les animaux, l’éducation, la science et la technologie, elle s’investit lors de son temps libre dans la sauvegarde de l’environnement, du climat et la protection des animaux domestiques. Elle apporte son aide à P-WAC en termes de traduction et communication dans le monde anglophone et de recherche de financement sur le territoire américain. Webmaster de P-WAC, elle est aussi membre d’honneur de P-WAC : nous lui devons ce superbe site internet et toutes nos traductions en anglais !

Bénévoles actifs

Equipe communication : Amandine (Chef d’entreprise), Marie-Hélène (Responsable logistique chez traiteur évènementiel) et Elisa (Graphiste illustratrice).

   

Equipe stands : Nathalie, Emma, Corinne, Claudine, Sophie et Chiara aident Chantal et Véronique.

   

 

L’équipe P-WAC au Congo

Les travailleurs locaux de P-WAC ont su démontrer leurs propres atouts au fil du temps, permettant des prises de postes adaptées en fonction de leurs compétences. Recrutés pour des missions plus ou moins longues, ils sont devenus contractuels par le biais d’une agence intérimaire.

Les soigneurs

Céléstin

.

Celestin est présent depuis le début du projet. Après avoir débuté comme pisteur, il s’est vite démarqué des autres par son implication et son envie de résoudre chaque problème. Il est ainsi devenu un assistant de choix d’Amandine : il recrute le personnel, s’occupe de la logistique et de la commande de fruits pour les petits, et est aussi un interlocuteur privilégié dans les rencontres avec les villageois. Il est également devenu soigneur chimpanzés.

.

.

Papa Bongalo

Papa Bongalo est à P-WAC depuis 2017. Réfugié cabindais, il a appris à parler français en quelques mois seulement ! Il a débuté comme sentinelle du camp, autrement dit, le gardien. Papa Bongalo est un vrai habitant de la forêt. Il connait toutes ses richesses et dispose d’un savoir incroyable. Il se soigne avec les plantes locales et de par son expérience dans la jungle tropicale, il connait énormément de choses sur les animaux. Très bon observateur, il s’est pris d’amitié pour Muké, un des orphelins du camp, qui avait à l’origine un comportement parfois difficile. A force de patience et de tendresse, il est devenu un papa de substitution. Aujourd’hui il est un soigneur makaku (petit singe).

.

Blanchard

.

Blanchard fait parti de P-WAC depuis 2019. Initialement pris comme sentinelle, il est également passé par la force des choses soigneur primates : il est polyvalent sur les chimpanzés et les cercopithèques. Ancien professeur des écoles, il s’occupe des relevés météo, des rapports quotidiens. Il aide également aux soins et a récemment été formé à la cartographie. Enfin, il apporte ses connaissances en reboisement, et a notamment planté sur notre site, 250 arbres fruitiers en 2019 !

..

Papi

Papi intègre P-WAC en 2018 lors de constructions. Manutentionnaire, il veut toujours faire bien et est un grand travailleur : il devient sentinelle en 2019 et veille à la sureté du campement. Du fait de son côté observateur, et de sa gentillesse, il intègre l’équipe soigneurs en étant affecté aux petits cercopithèques.

.

.

Les éco-gardes et sentinelles

Tito, Nestor et Irlain

Tito a débuté en même temps que Célestin, au début du projet. Également présent pour la délimitation du site, il s’est quant à lui démarqué par sa force impressionnante et son énergie débordante. Désireux d’obtenir un travail à temps plein, il a montré ses prouesses et ses capacités d’adaptation dans divers domaines. Aimant apprendre, il est ainsi éco-garde, tout en continuant diverses missions : constructions et soudures.

Nestor a débuté à P-WAC en 2017 en tant que main d’œuvre pour les constructions. Son expérience passée de professeur des écoles en fait un élément parfait pour les actions de sensibilisation et les patrouilles éco-gardes. Il a montré son intérêt pour les singes et quand les rotations le demandent, il est également remplaçant soigneur et sentinelle du projet.

Irlain est la sentinelle du camp, autrement dit, le gardien. Il veille à la sureté du campement, accueille les passants quand il y en a, mais ne s’arrête pas là. Il intègre P-WAC en 2019.

        

Les femmes de P-WAC

P-WAC a toujours souhaité intégrer les femmes dans le projet, notamment en tant que maman de substitution. Du fait de l’isolement du camp et des protocoles sanitaires, les rotations des soigneurs et de parents de substitution sont longues et ne permettent pas un retour au village chaque soir. Ainsi, malheureusement, les maris des femmes n’ont pas accepté que celles-ci partent travailler pendant plusieurs jours d’affilés, laissant enfants et tâches ménagères aux hommes. Les femmes non mariées n’ont pas accepté les postes proposés par crainte de ne pas trouver de mari en étant au campement pour de longs séjours. Nous avons donc décidé d’affecter notre projet de reboisement aux femmes, afin qu’elles puissent venir travailler à la journée et rentrer chez elles le soir venu. Notre Groupement de Femmes Rurales pour le Reboisement vous sera présenté prochainement !

Rejoignez-nous et aidez P-WAC à mener à bien nos missions.